thème et variation, miami city ballet, george balanchine, corpsetarts, corps&arts

Parce qu’on aime quand même quand ça ressemble à des contes de fées, on vous présente Thèmes et variations.  C’est une magnifique pièce qui dévoile avec finesse toute la beauté de la danse classique et des influences de la danse néoclassique américaine.

thème et variations, george balanchine, carla di franco, corps&arts, corsetants

Photographie : Jacques Moatti

A l’origine, cette pièce a été créée en 1947 pour l’American Ballet Theatre. Aujourd’hui, George Balanchine s’approprie la chorégraphie et en fait une pièce saisissante.

Et vous vous demandez sûrement quel est le sujet de cette pièce ? En vérité, il n’y en a pas vraiment. En effet, la pièce s’inspire de plusieurs œuvres classiques très connues comme Le Lac des Cygnes ou La Belle au Bois dormant et en propose de très belles variations.

Le classique n’est vraiment pas mis de côté puisque le pas de deux, le pas de quatre, les sauts et les tours sont bien présents ainsi que les solistes et le corps de ballet.

Ce qu’on aime par-dessus tout, c’est tout le travail fait sur le visuel : les costumes sont fournis, riches en couleur et en éclat. Les femmes portent des tutus qui leur donne une image de fée tandis que les hommes revêtent de magnifiques tenues princières. Tout pour émerveiller le spectateur. Et sur le son : composition de Tchaikovsky, le morceau éponyme Suite numéro 3, qui accompagne élégamment la pièce. Pour ce qui est des danseurs, le couple principal est doué d’une grâce sans pareille, et plus la pièce avance, plus l’exigence de la chorégraphie devient évidente.

Mis à part l’accent mis sur ce duo : la ballerine accompagnée de Mikhaïl Baryshnikov ; les autres danseurs tout aussi talentueux viennent de plus en plus nourrir la scène de leurs pas, sauts et costumes scintillants. Les pas s’enchainent sans s’arrêter, ce qui ne leur enlève pas de leur perfection. Le final compte 26 danseurs, et devant cette harmonie, la pièce a des allures de bals donnés à la Cour du roi, le spectateur se sentant sans doute de la partie…

La danse classique n’est pas synonyme de registre clos et non renouvelable, au contraire, elle est une source intarissable d’inspiration pour tous.

Thème et Variations est en représentation du 22 septembre au 11 octobre 2015 au Palais Garnier.

La pièce fera aussi l’objet d’une diffusion au cinéma (direct) le 1er octobre, sur Culture Box le 2 octobre et par la suite sur France 3.

 

Photographie à la Une : Kyle Froman